Nouveaux talents du Beaujolais

Un double coup de cœur dans le Beaujolais avec les domaines d’Antoine Sunier et Yohan Lardy, deux vignerons que nous suivons quelques années et qui nous gratifient encore une fois de Crus du Beaujolais exceptionnels. En s’appuyant sur une philosophie commune (un profond respect du terroir, la protection du vivant et des vinifications minimalistes sans intrants), ils produisent des vins nature qui allient précision, profondeur et délicatesse. Parmi les plus grands vins du Beaujolais !

ANTOINE SUNIER

C’est chez son frère Julien, installé depuis 2008, qu’Antoine Sunier découvre les différents travaux de culture de la vigne. Quelques visites suffiront à le décider de reprendre le chemin de l’école pour apprendre les bases du métier, et créer lui aussi son propre domaine. Ses premières armes de vigneron, il les fera ensuite chez Jean-Claude Lapalu à Brouilly. Difficile de rêver mieux ! L’exploitation d’Antoine Sunier est un domaine de poche à taille humaine : environ 3 hectares de vignes en fermage sur les appellations Régnié et Morgon, et une petite cuverie qui ne permettrait pas de rentrer davantage de raisins que ceux produits sur ses deux parcelles. Sa philosophie : agriculture biologique (conversion initiée dès sa première année en 2013), recherche du reflet du terroir, respect des hommes et de la nature, tout ceci dans le but d’élaborer des vins les plus purs et les plus droits possibles.

YOHAN LARDY

Après plusieurs voyages à l’étranger pour apprendre le métier, Yohan Lardy est revenu naturellement aux sources dans sa région d’origine, le Beaujolais. Il reprend alors quelques hectares de vieilles vignes, parcelles plantées en 1911 et 1950, sur les hauteurs du Cru Moulin a Vent, dans le prestigieux climat « Les Michelons ». Les racines puisent dans un sol peu profond, maigre et composé de granite rose friable riche en manganèse. Récolte de tous les raisins à la main et vinification en grappes entières avec les levures indigènes, sans aucun intrant durant la vinification. Yohan Lardy est à la recherche de finesse et d’expression dans ses vins qu’il élève en fûts de chêne afin d’obtenir le meilleur équilibre possible entre le fruit et les tanins.

LES VINS

Antoine Sunier Régnié 2017Antoine Sunier – Régnié 2017. Antoine Sunier nous gratifie d’un vin juteux, gourmand, doté d’une grande finesse et d’une remarquable pureté. Une énergie renversante, et un coup de cœur garanti !


Antoine Sunier Morgon 2017Antoine Sunier – Morgon 2017. Un Morgon sapide et raffiné qui exhale un fruité profond de fruits noirs à noyeau, cerise burlat et notes de pivoine. Le jus, charnu et soyeux, remplit le palais avec délicatesse. On retrouve toute la buvabilité et la fluidité des vins d’Antoine Sunier. Idéal pour se défaire de toute résistance à la gourmandise et au plaisir.


Yohan Lardy Moulin à Vent Les Michelons 2016Yohan Lardy – Moulin à Vent « Les Michelons » 2016. Splendide cuvée de Yoann Lardy (le fils de Lucien) provenant d’un clos de vieilles vignes … un nouveau souffle sur le Moulin à Vent !


Yohan Lardy Chénas Les Deschamps 2016Yohan Lardy – Chénas « Les Deschamps » 2016. Terroir ultra confidentiel de 0.22 hectare situé au lieu-dit « Les Deschamps » sur les hauteurs de Chénas. Le nez oscille entre fraîcheur fruitée de groseille et concentration de baie de myrtilles. En bouche on apprécie la délicate concentration du fruit et la structure dense. Un vin précis et harmonieux, probablement une des plus belles réussites du millésme.


EN IMAGES …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :