Champagnes Vincent Couche

Couche - Champagne Chloé (Petit) Couche - Champagne Sensation 1997 (Petit)

LE DOMAINE

Bienvenue au cœur de la Côte des Bar où Vincent Couche exploite ses 13 hectares de vignes en biodynamie.

LE TERROIR

MONTGUEUX : 3 hectares de Chardonnay exposés plein sud disposant d’un sol crayeux du crétacé (seulement 40 cm de terre sur craie).
BUXUEIL : 10 hectares de vignes se composant essentiellement de Pinot Noir. Sur conseil de Claude Bourguignon, des plants de Chardonnay ont été implantés sur certaines parcelles. Exposition majoritairement Sud et Ouest avec des coteaux abrupts et la Seine en contrebas. Ce secteur dispose d’un microclimat spécifique avec des températures élevées, tout en gardant une certaine humidité grâce à la présence de la Seine aux pieds des vignes.

LE VIGNERON EN PARLE

« Ma mère m’a transmis sa passion. L’appel de la vigne coule dans ses veines, comme dans les miennes. Mon métier est un sacerdoce. J’aime l’exigence et je n’envisage pas de travailler autrement qu’en recherchant l’excellence. Je vous dévoile ici mon intimité, cette étreinte du quotidien qui me lie irrémédiablement à ma vigne. Quand je suis avec elle, mon cœur exulte. Elle me parle. Je me délecte de ces conversations silencieuses et fusionnelles. Je la pare de toutes les attentions. Je suis attentif au moindre de ses frissons, signes quasi imperceptibles de son humeur impétueuse. Me voici donc un incurable amoureux de ma terre, entraîné irrémédiablement dans les affres de ses caprices, sans cesse désireux de la satisfaire et de cultiver sans relâche, cet amour réciproque et toujours grandissant. Ce jeu de séduction opère jusqu’au moment ultime de la vendange où, dans une dernière étreinte, elle m’offre enfin son jus limpide, frais et délicat, prémices d’un autre bonheur intense. Dans l’intimité de la cave, elle laisse exprimer ses meilleurs arômes et s’adonne bientôt, au grand jour, au jeu de la célébrité. Dans un soupir de satisfaction, elle expire et renaît aussitôt, sous un jour nouveau, plus séductrice que jamais. »

 

%d blogueurs aiment cette page :