Domaine Boilley-Frémiot

Boilley - Vin Jaune 2005 (Petit)

LE DOMAINE

Luc et Sylvie Boilley sont à la tête de leur domaine familial depuis plus de 30 ans. Leur philosophie est de rechercher des raisins très mûrs afin d’obtenir des vins toujours ronds avec beaucoup de gras. De leurs jeunes vins fruités aux vins vieillis en fûts avec des caractères très traditionnels, on retrouve cette marque de fabrique qui sublime le caractère Jurassien.

A LA VIGNE, A LA CAVE

Sans appartenir à un quelconque système officiel BIO, les choix du domaine sont pour le moins avancés en matière de respect de la nature et du sol :

  • une culture douce avec un enherbement permanent depuis 30 ans ; Peu d’énergie est nécessaire pour broyer l’herbe et les résidus alimentent la matière organique du sol.
  • une utilisation des produits de traitement les plus sensibles à la biodégradation et surtout n’ayant pas d’action secondaire sur la microflore et sur la microfaune. Par exemple le cuivre, métal lourd est banni. Ce strict respect influe positivement sur l’équilibre de la plante et de ses fruits.

UNE AFFAIRE DE TERROIRS

Le secret du Jura réside dans la richesse et l’originalité de petits terroirs hautement qualitatifs exposés sur toute l’aire d’appellation. C’est pourquoi au cours de la constitution de leur vignoble, Luc et Sylvie Boilley ont choisi les meilleures expositions, sud, sud-est ou sud-ouest, aux qualités géologiques variées.

  • Champagne sur Loue : située sur les coteaux en face de la saline royale d’Arc et Senans, sur la rive gauche de la Loue, la terre argilo-calcaire recouvre des bancs de calcaire blanc. Le terrain filtrant et un peu séchant, permet de faire de belles concentrations sur les jus. Le Trousseau et le Chardonnay s’expriment merveilleusement bien. Les bonnes années les vins sont classés sous l’appellation parcellaire « Les Goulesses ». De même, la tradition des anciens veut que les vins blancs soient élaborés avec des raisins blancs et des raisins rouges pressés ensembles. C’est la « cuvée FLOR » contenant 4 cépages : Chardonnay, Savagnin, Trousseau et Poulsard.
  • Arlay : sur le versant de la rive droite de la Seille (exposition sud, sud-est), la terre argilo-calcaire de couleur ocre est complantée de Pinot Noir et de Chardonnay d’une part et d’autre part de trousseau sur des cailloutis. La terre convient très bien au Pinot Noir. Les bonnes années, elle donne une cuvée le nom parcellaire « Chaze », nom de la colline.
  • Bréry-Mantry : sur le versant abrupt de la rive droite de la Seille, cette terre a un sous-sol affleurant de marnes bleues. Elle est le lieu de choix pour le cépage Savagnin. Ces vignes aux petits rendements donnent des raisins concentrés et des vins aux notes surmûries et rafraîchies par la minéralité spécifique des marnes bleues. Ces raisins sont réservés à la fabrication des vins jaunes.
  • Etoile : située en coteau, sur des terres fortes, la plantation comporte du Chardonnay, du Savagnin et un peu de Poulsard, conformément au cahier des charges. Les vins rustiques au départ, demandent quelques années de maturité.

 

%d blogueurs aiment cette page :