Acquis en 1870 par la famille Etienne, le Château La Dournie est une propriété familiale gérée de mère en fille depuis plus de six générations. Il est aujourd’hui conduit par Véronique Etienne : J’avais besoin d’enracinement, je ne suis pas repartie. […] C’est important pour moi d’aller à la vigne, de trouver des solutions de plus en plus naturelles et de les mettre en pratique. Je n’aime pas les vins tapageurs, trop mûrs. Il faut de l’harmonie et de la légèreté, du fruit et quand même la concentration propre à nos sols de schistes.

Un terroir unique

Adossé aux contreforts des Cévennes à une altitude d’environ 160 mètres au-dessus de la mer, le terroir est composé de schistes, sols acides, et texture sablo limoneuse. Sa particularité est d’emmagasiner la chaleur la journée pour la restituer la nuit. Ici, le vent et le soleil sont les maîtres du jeu. L’encépagement est composé de Syrah, Grenache, Carignan et Cinsault. Les vignes de 30 ans en moyenne ont toutes été réencépagées, il reste cependant quelques vieux grenaches de 50 ans.

Culture biologique

Le soin particulier porté à la vigne en culture raisonnée par les hommes et les femmes du domaine depuis de nombreuses a permis au domaine d’entreprendre sereinement sa conversion à la culture biologique (certification terminée en 2017). A la cave, les vinifications sont faites le plus naturellement possible.

Les vins du Château La Dournie


Le blanc de La Dournie. Un « petit » vin blanc jovial et appétant qui concilie avec justesse un caractère sudiste et une fraîcheur désaltérante. (50 % Roussane – 35 % Vermentino – 15 % Viognier). Robe jaune aux reflets dorés. Nez très expressif dominé par des notes de fruits à chair blanche et d’agrumes. Bouche fraîche et charnue. Des notes florales. Bel équilibre.


Le Rouge de La Dournie. Une corbeille de fruits légère et gourmande, indispensable à l’appel des premiers barbecues.. Une sensation de fraîcheur accompagne une bouche joyeuse et équilibrée. (Merlot, Syrah, Cabernet Franc). Belle robe rouge, légère aux reflets violine. Nez délicat qui évoque une corbeille de petits fruits rouges avec des notes de mûres et cassis.


Saint-Chinian Tradition Rosé. Fraîcheur et élégance sont les maîtres mots de ce magnifique rosé couleur pétales de rose qui exhale des arômes affriolants de petits fruits rouges acidulés. (45 % Cinsault – 45% Grenache – 10% Syrah). Une couleur de pétales de roses aux reflets saumonés. Nez élégant aux arômes de petits fruits rouges acidulés. En bouche la fraîcheur et l’élégance dominent.


Saint-Chinian Tradition Rouge. Un vin souple aux accents sudistes et senteurs de garrigue qui développe des notes fruitées de mûre et une finale réglissée. Ici, plaisir rime avec caractère. (50% Syrah – 25 % Carignan – 25% Grenache). La bouche, souple et sans complexe, présente une belle amplitude finissant sur des notes de moka et de réglisse. Un vin de plaisir bien équilibré qui ne manque pas de caractère.


Cuvée Marie. Un blanc charnu et expressif qui évoque l’ananas et la passion en s’appuyant sur un élevage juste. Une très belle cuvée qui gagne en fraîcheur et en justesse au fil des millésimes. (100% Roussanne). Robe Jaune aux reflets dorés. Nez puissant dominé par des notes de fruits frais (ananas, passion), délicatement épicé et vanillé. Bouche fraîche, charnue et expressive.


Saint-Chinian, cuvée Etienne. Un grand séducteur aux notes de garrigues, puissant et délicat, viril et soyeux à la fois : « the Saint-Chinian paradox ! ». Un des plus grands vins du Languedoc. (60% Syrah 25 % Carignan 15% Grenache). Un grenat d’un bel éclat, un nez complexe évoluant sur les fruits mûrs, le fumé, soutenu par une belle fraîcheur. Une Bouche racée aux notes de garrigue, d’amandes et de noisettes grillées, aux saveurs de griottes très mûres, à la finale fraîche et un peu poivrée.


Saint-Chinian, cuvée Elise. Expression aromatique méditerranéenne, profondeur, puissance, équilibre, fruits bien mûrs aux nuances de résines et de notes balsamiques, tanins poivrés : un très grand vin ! (90% Syrah – 10% Grenache). Quelle amplitude en bouche ! … Des fruits mûrs aux nuances de résine et de balsamique. La texture est soyeuse, les tanins fermes aux accents poivrés, le tout rehaussé par une admirable tension.


Quelques photos du Château La Dournie